Ce mortel ennui (This Deadly Boredom)

This deadly boredom
That comes to me
When I'm with you
This deadly boredom
That holds me
And follows me step by step
The day that I have enough guts
And of you
To let you fall
That day, oh yes that day, I think
Yes I think
That
I
Could see
This deadly boredom
Leave
Quietly far from me
Of course there's no reason to speak
Horizontally
But we don't have anything more to say
Vertically
So to kill time
Between love and love
I take my newspaper and my pen
And I fill
In the a's and the o's.

One day I'll have to decide
My love
To pack my bags
But I'm afraid of you going into the bathroom
And reaching out
Towards
The
Phenobarbital
As I don't want any trouble
With my
Conscience and your father
I go along with it .

Ce mortel ennui
Qui me vient
Quand je suis avec toi
Ce mortel ennui
Qui me tient
Et me suis pas à pas
Le jour où j'aurai assez d'estomac
Et de toi
Pour te laisser choir
Ce jour-là, oh oui ce jour là, je crois
Oui je crois
Que
Je
Pourrai voir
Ce mortel ennui
Se tailler
À l'anglaise loin de moi
Bien sûr il n'est rien besoin de dire
À l'horizontale
Mais on ne trouv' plus rien à se dire
À la verticale
Alors pour tuer le temps
Entre l'amour et l'amour
J'prends l'journal et mon stylo
Et je remplis
Et les a et les o.

Il faudra bien que j'me décide un jour
Mon amour
A me faire la malle
Mais j'ai peur qu'tu n'ailles dans la salle de bains
Tendre la main
Vers
Le
Gardénal
Comme je n'veux pas d'ennui
Avec ma
Conscience et ton père
J'me laisse faire.

*Gardénal is a name brand for a perscription phenobarbital in France.

English translation ©2006 Alex Chabot